Archives de l’auteur : Bienvenu Millogo

À propos Bienvenu Millogo

Handicapé Moteur (séquelles de Polio) Analyste - programmeur depuis 17 ans Formé à l'ESP de Dakar Militant convaincu pour la cause des personnes handicapés cofondateur de plusieurs associations de PH et membre du Tisserin

Partenariat UNICEF Burkina Faso avec le TISSERIN

Jeudi 14 août 2014 lancement des activités de dépistage des maladies handicapantes chez les enfants de 0 à 6 ans dans le cadre du « projet de prise en charge précoce des enfants vivant avec un handicap dans le 9ème arrondissement de la commune de Ouagadougou »

Partenariat TISSERIN-UNICEF Burkina Faso

Le 12 mai 2014, un accord de coopération a été signé entre le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et la Fondation Le Tisserin pour la prise en charge précoce des enfants vivant avec un handicap dans le 9ème arrondissement de la commune de Ouagadougou, le lancement des activités de dépistage des maladies handicapantes chez les enfants de 0 à 6 ans aura lieu ce jeudi 14 août dans l’enceinte du Centre de Santé et de promotion sociale (CSPS) de Pazani, secteur 38.

File d'attente lors d'une séance de dépistage

File d’attente lors d’une séance de dépistage

Le projet développe des actions au niveau des communautés de base et met en place un dispositif fonctionnel entre les communautés et les acteurs institutionnels intéressés par la protection et la promotion des enfants vivant avec un handicap. Il s’agit de mobiliser les communautés et de les accompagner en vue d’une protection et d’une promotion des droits des enfants vivant avec un handicap en mettant l’accent sur le recours aux ressources disponibles et propres à la communauté. Pour y parvenir, le projet développe des actions ciblées sur les enfants à risque en général et ceux vivant avec un handicap en particulier. Il s’agit notamment d’un dépistage général des maladies handicapantes ciblé sur mille cinq cents (1 500) enfants de zéro à six ans et de réaliser la prise en charge d’environ cent cinquante (150) d’entre eux qui seront éventuellement dépistés porteurs de handicap (soit 10% du nombre total des enfants dépistés selon les statistiques de l’OMS) à travers trois niveaux d’intervention distincts et complémentaires.

Le premier niveau permettra de disponibiliser des outils/guides de prise en charge des enfants vivant avec un handicap sensoriel qui aideront non seulement à diagnostiquer de façon précoce les cas de handicaps sensoriels chez l’enfant, mais aussi à recourir aux ressources locales en vue de la rééducation fonctionnelle et du développement des aptitudes et autres potentialités de l’enfant.

Continuer la lecture